François Morellet (1926-2016)

C’est dans l’ancienne cheminée du corps de logis, aujourd’hui disparu, que l’artiste français François Morellet, a conçu en 1999 une œuvre minimaliste dans le cadre de l’exposition L’art Surprend l’éclipse. François Morellet a intégré le tube de néon dans ses productions dans les années 60 pour venir développer des intégrations architecturales au cours des années 70. Artiste majeur de la scène française, bénéficiant d’une reconnaissance internationale il est aujourd’hui le second artiste vivant à voir son œuvre intégrer les collections du Musée du Louvre.

L’œuvre présentée, intitulée « Un donjon, une fragmentation et quelques réflexions » se compose de deux néons rouges formant un arc de cercle.