Cette année, nous avons le plaisir d’accueillir une œuvre de l’artiste coréen Lee Ufan, un an après sa remarquable exposition au Château de Versailles.

A cette occasion, nous invitons les visiteurs à découvrir l’univers d’un artiste au vocabulaire formel et faussement réducteur. Ces sculptures, qui sont tel un dialogue entre l’être et le temps, relient la nature à la conscience humaine par la confrontation entre la plaque d’acier, métaphore d’une société industrialisée et la pierre, symbole de nature.