En entrant dans l’enceinte, auprès des ifs d’Irlande, Robert Couturier (1905-2008), élève de Maillol, traite la figure humaine sous l’angle de son rapport avec l’espace. Elle s’inscrit tantôt linéaire et accordant plus de place au vide qu’au plein, tantôt volumineuse, tantôt plate. Il y a toujours une dose d’espièglerie dans cette œuvre vivante et variée encore insuffisamment reconnue.